Regardez la musique

France : Europe/Paris
Opéra

William Christie dirige Atys de Lully à l'Opéra Comique

Dès sa première, à la cour de Louis XIV comme le voulait l'usage, Atys fut surnommé " l'opéra du Roy ". On savait que le monarque, qui avait pris une part active à sa préparation, en fredonnait volontiers les airs. Son triomphe en fut d'autant plus éclatant au Théâtre du Palais-Royal où le public s'empressa dès la création parisienne d'avril, puis lui fit fête à chaque reprise tandis que - consécration populaire- les parodies se multipliaient.
Admirablement structuré, servi par la musique la plus expressive, d'une variété chorégraphique constante et d'une intensité dramatique inédite, Atys est aussi le premier opéra à centrer son intrigue sur l'amour et la première tragédie française à faire mourir son héros en scène. Introduisant la poésie du sentiment dans le théâtre des conventions, les souffrances de la nymphe Sangaride et du berger Atys, livrés à la jalouse déesse Cybèle et aux lois de son culte, nous touchent comme le désarroi de la jeunesse confrontée à un monde d'intransigeance et de sacrifice.

Distribution

  • Les Arts Florissants
  • William Christie (Direction)
  • Jean-Marie Villégier (Mise en scène)
  • Stephanie D'Oustrac (Mezzo-soprano) : Cybèle
  • Bernard Richter (Ténor) : Atys
  • Emmanuelle de Negri (Soprano) : Sangaride
  • Nicolas Rivenq (Baryton) : Célénus
  • Paul Agnew (Ténor) : Le Sommeil

Enregistrement : 21 mai 2011 - Opéra-Comique | Paris
Réalisation : François Roussillon
Durée: 03:15

Ce programme vous intéresse ?

Abonnez-vous !

A voir aussi