Ce site utilise des cookies pour la mesure d'audience, pour afficher les programmes et les horaires de votre région et pour le fonctionnement du jeu top mezzo.
En savoir plus et choisir les cookies que j'accepte

Regardez la musique

France : Europe/Paris
Classique

Leonard Bernstein dirige la Symphonie n° 9 de Beethoven à Berlin

Prochaines diffusions Jeudi 17 décembre à 23:10 sur Mezzo

  • Vendredi 18 décembre à 20:30 sur Mezzo
  • Vendredi 25 décembre à 20:30 sur Mezzo
  • Dimanche 27 décembre à 08:30 sur Mezzo
  • Mardi 29 décembre à 16:30 sur Mezzo
  • Jeudi 31 décembre à 09:20 sur Mezzo

La chute du mur de Berlin le 9 Novembre 1989 créa une vague de démocratisation en Europe Centrale et Europe de l'Est. "Je vis un moment historique, incomparable avec tous les autres de ma longue, longue existence" commente Leonard Bernstein à propos du vent de liberté soufflant sur le monde communiste. D'un geste symbolique et grandiose, Bernstein accepta spontanément l'invitation à diriger deux représentations de la 9e symphonie de Beethoven, pour célébrer la liberté. Deux concerts, chacun ayant lieu dans une partie de la ville divisée pendant 28 années : à la Philharmonie de Berlin Ouest le 23 Décembre, et Berlin Est le 25 Décembre 1989. Il apparût naturel que la liberté nouvelle de l'Allemagne de l'Est soit célébrée par cette symphonie. Cette oeuvre monumentale, sûrement la symphonie la plus connue au monde, trouve son inspiration dans le poème "Ode à la joie" de Schiller, éloge à la liberté. Pour ses deux concerts, Bernstein remplaça le mot "liberté" (Freiheit) par "Joie" (Freude). "Je suis sûr que Beethoven nous aurait donné sa bénédiction" ajouta-t-il. Bernstein, toujours pour le symbolise de l'évènement, conduit un orchestre et choeur composés de musiciens venant des Etats-Unis, de Grande-Bretagne, de France, et de l'Union soviétique, vainqueurs de la Seconde Guerre Mondiale et responsables de la gouvernance de Berlin en ce temps. Le Bavarian Symphony Orchestra and Chorus fut ainsi rejoint par le London Symphony, le New York Philharmonic, l'Orchestre de Paris, le Staatskapelle Dresden, l'Orchestre du Théâtre Kirov à Stalingrad ... Les solites du mouvement final "Ode à la Joie" illustrent cette internationalité : June Anderson, Sarah Walker, Klaus König et Jan-Hendrik Rootering.

Distribution

  • Leonard Bernstein
  • Bavarian Radio Symphony Orchestra (Interprète)
  • London Symphony Orchestra

Au programme

Ludwig van Beethoven (1770 - 1827)
Symphonie n° 9 en ré mineur, op. 125 'Chorale'

1. Allegro ma non troppo, un poco maestoso
2. Scherzo. Molto vivace - Presto
3. Adagio molto e cantabile
4. Presto - Allegro assai - Allegro molto assai (Alla marcia) - Andante maestoso - Adagio ma non troppo, ma divoto - Allegro energico, sempre ben marcato - Allegro ma non tanto - Pressitissmo


Enregistrement : 25 décembre 1989 - Konzerthaus Berlin
Réalisation : Humphrey Burton
Durée: 01:33

Ce programme vous intéresse ?

Abonnez-vous !

A voir aussi

Bienvenue sur le site de Mezzo !

Les programmes et les horaires de diffusion sont affichés selon votre pays et votre fuseau horaire :

États-Unis, heure de .

S’agit-il bien de votre pays et de votre fuseau horaire ?
Si vous répondez oui, ces paramètres seront également utilisés pour vos visites ultérieures.

NON, je veux les modifier